Alain Arbib - Vidéaste Protographe

L’idée première est de travailler avec l’inconscient quand il vient s’engouffrer dans l’espace-temps de l’image.


Ici, l’acte photographique agit comme un “rêvélateur”.